Carven

L'histoire de la marque

Grande maison française, Carven est née au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, en 1945 de l’association des noms Carmen et Boyriven. La marque débute avec des collections de Haute Couture et se fait connaître au niveau mondial grâce à la mythique petite robe à rayures vertes et blanches. Petit à petit, la maison développe une ligne pour enfant, puis pour hommes mais aussi un parfum, Ma Griffe, qui rappelle le succès de l’imprimé rayé vert et blanc.


Sous la houlette de Guillaume Henry, arrivé en 2009, la maison Carven prend un nouveau souffle. Cols Claudine, jupettes, tailleurs shorts et mix d’imprimés, Carven s’impose rapidement comme la nouvelle marque qui compte, affichant une silhouette espiègle, romantique et intellectuelle.

Designer

A peine trentenaire, Guillaume Henry est l’un des créateurs les plus remarqués de sa génération. Après avoir fait ses armes auprès de Riccardo Tisci chez Givenchy ou de Paule Ka, il est choisi pour réveiller la maison Carven.

Son point de vue ? Perpétuer l’artisanat de la maison Carven qui rappelle la Haute Couture de ses débuts, tout en proposant des silhouettes luxueuses à des prix accessibles. Le résultat ? Carven est devenue la marque fétiche des modeuses dans laquelle toutes les filles rêvent de parader !

Collection Printemps/Eté 2014

Cette saison, Guillaume Henry s'est inspiré de la bande de filles cool qui l'entourait à l'époque du lycée, et de l'esprit adolescent à l'allure nonchalante des années 90. "Je me sentais de créer quelque chose d'un peu plus rebelle cette fois-ci", a-t-il déclaré en coulisse après le défilé. Les imprimés camouflage, les carreaux vichy en rose ou bleu, et les fleurs ultra-féminines ont été ses outils de jeux cet été. Mais comme d'habitude, c'était l'usage des motifs par Henry, qui a rendu la collection si spéciale.

Voir le défilé

Boutique

Haut de page