Shourouk

L'histoire de la marque

En 2008, Shourouk Rhaeim donne naissance à sa marque dans son « cabinet de curiosités », comme elle aime appeler son atelier. L’ADN de la marque est constitué de broderies, de pierres fines, paillettes et couleurs.

Pour la créatrice, il n’y a rien de pire "qu’un bijou qui reste au fond d’un coffre et qu’on ne ressort qu’exceptionnellement", d’où son envie d’imaginer des accessoires de mode que toute femme pourrait porter au quotidien. Les célébrités ont déjà adopté Shourouk : Michelle Obama, Lady Gaga, Jennifer Lopez, ou encore Nicole Richie portent les bijoux de la créatrice française. La marque a également été vue dans des séries américaines : Gossip Girl et Sex and The City.

Un voyage dans un univers de bijoux féminins, modernes et hors du commun.

Designer

Shourouk Rhaeim, jeune parisienne, passionnée de mode a suivi une formation de styliste. Issue du Studio Berçot, elle a fait ses armes chez Chloé dans la création textile. Elle a travaillé également chez John Galliano et Roberto Cavalli.

C’est lors d’une visite dans une boutique d’antiquités, où elle dénicha des coussins ornés de broderies anciennes, qu’elle eu un coup de cœur. Une idée est née : détourner des éléments vintages pour créer des bijoux brodés.

En 2007, Shourouk lance sa première ligne. En 2009, elle collabore avec Jean-Paul Gaultier sur son défilé Automne-Hiver.

Son univers romantique, féminin, décalé et glamour nous passionne et nous transporte dans un voyage féerique.

Collection Automne - Hiver 2014

Pour l’Automne-Hiver 2014, Shourouk joue avec la bijouterie classique en l’imprégnant d’un thème nommé Urban Jungle ! L’essence de cette collection prend racine dans les années 1980, comme un hommage au chanteur MC Hammer. Les pièces imaginées par la marque sont une véritable rencontre entre luxe et street art, les colliers au style tribal sont twistés par des sequins aux couleurs pop et joyeuses, des colliers métalliques imposants sont adoucis par des perles délicates et des pierres à l’aspect précieux. Quant aux casquettes, elles se préparent pour l’hiver grâce à l’utilisation de la laine et se féminise au contact des pierres et sequins qui viennent les décorer.

Entrer dans la Boutique

Haut de page