Sonia Rykiel

L'histoire de la marque

La marque Sonia Rykiel voit le jour en mai 1968. Cette année est déterminante pour la créatrice. En effet, en 1968, elle lance un pull-over ultra moulant en maille de couleur noire à rayures qui lui vaut le surnom de « reine du tricot » par le magazine américain Women's Wear Daily. Ces éléments rendent son style éminemment reconnaissable. Sonia Rykiel innove. Elle utilise des techniques inédites comme celle de la couture à l'envers. Elle présente des créations dans l'air du temps : sensuelle et raffinée, apte à transformer chaque femme en créature séduisante et indépendante.

Sonia Rykiel est l'initiatrice du phénomène de « démode ». Les femmes ne se laissent plus dicter ce qu'elles devraient porter par les grands couturiers, mais ce sont elles qui, par leurs envies leur inspirent leurs créations. En 1978, elle se lance dans la parfumerie. Quasiment 10 ans plus tard, une ligne pour enfants voit le jour.

1989 marque un tournant pour la griffe. En effet, une collection de prêt-à-porter, une ligne pour homme et une ligne d'accessoires complètent la gamme. En pleine ivresse créative,  la maison étend, en 1991, son activité aux cosmétiques avant de s'attaquer aux chaussures l'année suivante.

Libérer la femme : un véritable leitmotiv pour celle qui, en 2002, créée « Rykiel Woman », un espace dédié à la satisfaction féminine. Une satisfaction qui s'étend par-delà même le vêtement puisqu'on retrouve des sex toys qui deviennent par réaction alors ultra tendance.

Alors même que la griffe reçoit au début des années 2000 le Fashion Award de la dynastie familiale internationalement reconnue, sa fille Nathalie reprend en 2007 avec brio la maison Rykiel. En 2008, la marque s'associe au géant suédois du prêt-à-porter H&M. Le succès est retentissant.

Dès 2012, Sonia Rykiel prend un nouveau tournant et décide de s’imprégner des cultures du monde. La femme Rykiel, toujours imprévisible, se régénère aux côtés d’un homme, Geraldo da Conceiçao, devenu récemment directeur artistique. La maison réinvente alors ses codes iconiques, en assurant un pont entre passé et modernité.


Designer

Nathalie Rykiel devient mannequin pour la maison familiale en 1975. Elle est ensuite chargée de mettre en scène les défilés. C'est elle qui crée la ligne Rykiel Enfant en 1983, alors enceinte de son premier enfant. En 1989, elle crée une collection prêt-à-porter pour la marque, Inscription Rykiel, renommée en 1999, Sonia By Sonia Rykiel.

 

En 1995, elle accède au poste de directrice générale et directrice artistique de Sonia Rykiel. Elle lance alors plusieurs parfums : Le Parfum (1997), l'Eau de Sonia Rykiel (1998) et Rykiel Homme (1999). En 2000, c'est elle qui représente la marque dans la campagne publicitaire du nouveau parfum Rykiel Rose. La même année, elle met en place une gamme de rééditions de modèles cultes Sonia Rykiel Modern Vintage et en 2004 la première collection lingerie de la marque.

 

 

En 2008, elle décide de rendre hommage à sa mère à l'occasion des 40 ans d'existence de la maison. Pour cela, elle invite les 30 créateurs les plus en vogue du moment à donner leur vision de la femme Rykiel. Leurs créations sont présentées lors du défilé de la griffe puis ensuite exposées au Musée des Arts Décoratifs. Une rétrospective est consacrée à la marque cette année là.

Collection Automne/Hiver 2014

Nous découvrons une femme Rykiel à la carapace fêlée cet hiver. Comme une armure dévoilée, elle s’amuse à mélanger un style sauvage et fort avec une fraicheur citadine et contemporaine.  Un noir transperçant domine en fond d’écran de la scène, saupoudré de subtiles teintes douces à l’instar du rose dragée ou bleu pastel.

Collection éclectique et surprenante, alors même que la femme Rykiel nous semble se couvrir d’un voile de sagesse. La rigueur des lignes et coloris militaires se marie au romantisme des matières en perpétuel mouvement. Ainsi, les alliances osées de nuances et textures collent à l’image de ce caractère affirmé et créatif : le cuir se décline en satiné, bubble ou plongé aux reliefs de la maille. Jouant la transparence sur des tailleurs stricts, le rose bonbon sur des pochettes XXL, les fleurs sur la laine noire et grise, la femme Rykiel se plait à associer simplicité arrogante et féminité déroutante.

Voir le défilé

Boutique

Haut de page